Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/04/2007

1h14 ... retour du bureau...

Ca faisait longtemps que je n'étais pas sortie à plus de minuit du taff. Une séance qui s'est éternisée, un master à livrer demain matin impérativement. Mais contrairement à des séances nocturnes ereintantes, celle-là ne m'a pas fatiguée, c'était juste long et j'avais prévu de faire autre chose, mais c'est ainsi.

L'avantage, c'est que j'aime tellement marcher dans les rues de Paris la nuit, surtout par ce temps là, que le retour n'était que du bonheur...

Et à cet instant précis, rentrée, j'apprécie sur mon balcon, le calme des nuits parisiennes... Certes des bruits de moteurs au loin, des voitures qui passent de temps à autre. Mais à cette heure, Paris se calme enfin. Même si dans des sous-sols, certains se déchaînent sur des rythmes à la mode... Même si d'autres flânent sur les quais ou dans les rues... Même si Paris n'est jamais une ville complètement éteinte, là, c'est calme. Sur ma gauche là-bas, quelques lucarnes allumées. Sur ma droite, la Tour Eiffel. Au loin aussi, quelques fenêtres allumées encore. Une lueur rougeâtre en bas, halo des lampadaires. Mon ordi sur les genoux. Et juste fermer les yeux... inspirer... expirer profondément... Prendre le temps d'écouter... Prendre le temps de sentir la fraîcheur de la nuit sur sa peau, sur mon bras. Prendre le temps de sentir l'odeur humide de cette nuit...  La ville reprend un poul normal, et moi aussi. 

La maison est calme... Tout le monde dort.. Me voilà installée dans le canap' du salon, je profite encore du bonheur de prendre son temps... Bonheur très simple, mais essentiel. La journée est finie, on cesse de courir, et aller d'un métro à l'autre, d'un étage à l'autre. On prend ces quelques minutes qui ne sont rien qu'à soi. Fondamentales. On prend le temps d'écouter son corps au lieu de sa tête ou de ses émotions. Juste les sens. Ecouter sa propre respiration, entendre tous les bruits, même les plus infimes, fermer les yeux pour mieux les entendre... Et s'endormir apaisée... Bonne nuit...

Commentaires

S'il n'y avait la nuit, cette ville serait invivable. D'ailleurs, il est l'heure de sortir respirer...
Bonsoir et merci de votre passage chez moi.

Écrit par : saint-rich | 28/04/2007

:) C'était un plaisir de lire tes notes !

Écrit par : Lau | 29/04/2007

Les commentaires sont fermés.