Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2007

By my side


podcast
Ben Harper - By my side. 
 
Don't you get ahead of me and I won't leave you behind.
If you get unhappy want to show me a sign.
There's no love like lost love and no pain like a broken heart.
There's no love like you and meand no loss like us apart.

Promises, promise is only a word,
And when softly spoken is never heart,
And a heart is not a stone,
And is fragile, is fragile when alone.
 
By my side,
By my side,
Won't you be by my side.
By my side,
By my side,
Won't you be by my side.

Oh, my care for you is from the ground up to the sky.
It's over under up above, down below and to the side.
There's no use in pretending, no use in saving face.
My love is never ending and you are my saving grace.

By my side,
By my side,
Won't you be by my side.
By my side,
By my side,
Won't you be by my side.
Won't you be by my side.
Won't you be by my side.
 
 
 
 

- T'es où là ?

- Comment ça ?

- Oui, tu es où ?

- Quelque part entre la Grande Ourse et la Lune, au milieu des étoiles...

Flic, flac, flic, flac... Il pleut. Les gouttes scintillent, elles s'amusent. Argentées, violettes, roses, bleues... 

- Et les étoiles, que te disent-elles ? 

- Elles jouent à cache-cache, me disent des mots doux dans l'oreille, puis courent se cacher derrière Pluton. Puis elles reviennent, tournent autour de moi, en chantonnant. Après, elles disparaissent. 

- Elles disparaissent ?

- Oui, toujours, ce sont des illusions, des jolies songes, des merveilleux rêves. Elles n'existent que pour l'Imagination. 

Flic, Flac, flic, flac... Il pleut. Les gouttes brillent dans le noir. Argentées, violettes, roses, bleues.... 

- Où vas-tu à présent ? 

- Je disparais aussi...

- Et moi ? 

- Mais tu n'existes pas, tu n'es qu'une chimère. 

Flic, flac, flic, flac... Il pleut. Les gouttes s'évaporent, disparaissent. Argentées, violettes, roses, bleues...

Toc, toc, toc.

- Oui ?

- Je cherche celui qui n'existe pas... Est-il ici ?

- Si vous n'y croyez plus, il ne peut exister, et vous ne le trouverez pas.

Flic, flac, flic, flac... Il neige. Les flocons s'éteignent aussi vite qu'ils naissent.

- Essayez de me décrire celui qui n'existe pas, peut être que vous finirez par vous souvenir ? 

- Une bulle pleine de plumes, de la soie, du velour, du cashmere... Une fin et un début, une introduction et une conclusion, un livre qui s'écrit et ne finit jamais, un soupçon d'évasion et une douceur pour le coeur.

Flic, flac, flic, flac... Il gèle. L'eau devient verglas.

Toc, toc, toc.  

- Oui ?

- Je cherche celui qui n'existe plus... Est-il ici ? 

- Mais il n'est plus... ne le cherchez plus.

Flic, flac, flic, flac.... une étoile filante vient de passer .... 

Commentaires

belle chanson,
celui à qui tu la dédicace est bien chanceux.
mais existe t'il?

Écrit par : julien.L | 01/09/2007

Bonne question..... :)

Écrit par : Lau | 03/09/2007

n'est ce pas.... plutot pertinente je trouve. :))
mais pourquoi ne fais tu aucune allusion à la réponse?

Écrit par : julien.L | 03/09/2007

Parce que les questions n'ont pas toujours forcément des réponses ! :)

Écrit par : Lau | 04/09/2007

c'est vrai, les questions n'ont pas toujours Des réponses. mais elles en appellent très souvent, au moins une.
a quoi serviraient t'elles sinon? ;)
ne suffit t'il pas de se la poser vraiement?

Écrit par : julien.L | 04/09/2007

Les commentaires sont fermés.