Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2007

Une mode XXL toujours plus sexy

LE MONDE | 08.09.07 | 15h06  •  Mis à jour le 08.09.07 | 15h06

D'ordinaire, Véronique Sibille est marin-cuisinière embarquée. Depuis six mois, cette jolie quadragénaire s'est aussi lancée dans la mode. "L'idée a mûri en moi, parce que j'ai toujours eu beaucoup de poids et énormément de mal à m'habiller, explique-t-elle. A 20 ans déjà, les tailles 46 avec des grosses fleurs, cela ne me correspondait pas."

Avec Camille, sa styliste de 21 ans, elles ont mis au point "Viladoh", une collection pour l'été 2008 à la coupe sixties : petit manteau trapèze à encolure bateau, mini-robes aux découpes poitrine et dos, tuniques colorées pop art. Des pièces rarement proposées au-delà du 44.

Comme Véronique Sibille, ils sont une douzaine de créateurs réunis au Salon professionnel du prêt-à-porter (à Paris, jusqu'au 9 septembre) pour y montrer une mode créative pour filles XXL. La plupart viennent de se lancer. Chacun a déjà ses astuces pour habiller les Marylin Monroe d'aujourd'hui.

"Si on n'est pas gros, on ne mesure pas le calvaire des enrobés, raconte Alex Scheuring, styliste du français One O One Private. Une veste ajustée, même en taille XXL, vous rend ridicule neuf fois sur dix, car les rondeurs ne sont pas localisées au même endroit : l'une voit ses hanches déborder, pour l'autre ce sont les bras ou la poitrine qui sont comprimés..." Il a donc élaboré des tenues sans emmanchures et sans pinces jusqu'à la taille 60. Son stand ne désemplit pas, avec ces tee-shirts voile "qui cachent sans trop cacher", ces vestes en lin légèrement drapées sur le corps, à porter sur des pantalons noirs.

ETOFFES LÉGÈRES


La Franco-Ivoirienne Amy Camara associe l'imprimé graphique des batiks, la fluidité des boubous africains et la rigueur des coupes européennes. Ces robes tuniques à pans ouverts, à imprimés ashanti, se glissent sur des pantalons fluides blancs ou noirs, et inversement. Une collection plus classique est celle du belge Xandrès X-Line, qui privilégie les couleurs aquarelle et les étoffes légères, car "les femmes rondes n'aiment pas les matières lourdes". Les tenues sont raffinées, comme cette veste en daim si fine, cette saharienne taupe ou cette jupe en voile vert d'eau.

Finis donc un style unique et des teintes passe-muraille. "Ce sont les Françaises qui réclament des vêtements plus sexy, car elles vivent mieux leurs courbes et leurs kilos qu'autrefois", souligne Liseline Lacroix, la directrice commerciale du salon, qui a réussi à dénicher toutes ces marques pour rondes.

Une révolution silencieuse s'opère dans le milieu de la mode, depuis qu'on sait que la Française mesure 1,62 m pour 62,8 kg en moyenne et qu'elle a pris 6 cm de tour de taille en trente ans, selon l'Institut français du textile et de l'habillement. Max & Co, le groupe italien qui fabrique Marina Rinaldi et qui est leader en France sur le marché des grandes tailles, a décidé de lancer "Now", ligne destinée aux jeunes filles : des trenchs multicolores, des jeans slim, des leggings fluo... de la taille 40 au 48. Désormais le coeur du marché.

Véronique Lorelle
Article paru dans l'édition du 09.09.07


22:30 Publié dans Zoom out | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Certains créateurs, de plus en plus, ont enfin compris que quelque soit notre taille nous avions le droit d'être sexy !

Écrit par : Martine Sam | 10/02/2014

Les commentaires sont fermés.