Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/10/2007

Portrait N°1 - côté femme - Je suis une peste et je l'assume

Voilà. Je suis une fille ou une femme, tout dépend de quel point de vue on se place, je suis une peste et je l'assume. Mon prénom importe peu, mon âge aussi.

Une peste c'est quoi ? Une peste, c'est moi. Si vous cherchez dans un dictionnaire, vous pouvez lire :  

peste, nom féminin
Sens 1 Maladie épidémique contagieuse [Médecine]. Synonyme lèpre Anglais plague
Sens 2 Personne ou chose nuisible, pernicieuse. Ex Quelle peste ! Synonyme chipie Anglais pest


Je serai une chose “nuisible, pernicieuse”, en plus soft, une “chipie”. Soit, j’accepte.

Le matin, quand je me regarde dans le miroir je me trouve bien. Si, je vous assure, ce n'est pas évident de se trouver bien, jolie, "bien foutue"... Un long travail vis-à-vis du regard d’autrui, où on decide volontairement de ne pas prêter attention aux critiques negatives. Tout ce qui peut toucher ma confiance en moi, glisse sur mes oreilles. Pourtant ce regard des autres, je le cherche en permanence.

Naturellement, je ne le dis pas. Non, je fais comme toutes les autres, je feins de me trouver juste "normale". Pas moche, non, car là ça ne serait vraiment pas crédible. Je dis que je me trouve dans "la moyenne". Alors qu'au fond, moi, je sais que je suis bien plus belle et jolie que les autres. Cette conviction me permet d’être toujours “chez moi” où que je sois, meme si comme toutes les “vraies” pestes, je minaude, je fais la fille discrete, celle qui attend qu’on la mette à l’aise.
 
Au fond, ce moment où je me mets en “retrait”  me permet surtout d’analyser l’environnement, les Autres. Les gentilles, les douces, les sincères ne m’intéressent pas. Non, les Autres ce sont les Pestes. Les “ High Levels”, dont je fais partie et les “Petites joueuses”, celles qui aimeraient être des Pestes, mais pêchent par un manque de confiance en elles.

Ces “P. J.” me font souvent rire, voire pitié, disons le très honnêtement, puisque j’en suis à ma confession.  Elles manifestent leur côté “Peste” en étant possessives, jalouses, colériques, capricieuses, en competition permanente avec elles-mêmes et autrui, incapables de penser à l’autre, tout en voulant se convaincre qu’elle sont généreuses. Elles sont “mignonnes”, ces jeunes Pestes qui n’assument pas encore toutes leurs contradictions et rejettent sur l’Autre tout ce qu’elles ne parviennent pas à gérer elles-mêmes… Le problème de ces P. J. c’est qu’elles deviennent vite insupportables et dictatoriales. Elles ne supportent aucune “concurrence”, et préfèrent se voiler la face pour maintenir la conviction qu’elles sont “uniques” que de risquer de remettre en question leur égos démesurés. Orgueilleuses, elles sont les victimes de leurs propres faiblesses. Soucieuses de montrer combien elles ont de l’autorité, du caractère, elles le manifestent pour un “oui” ou pour un “non”. Ces filles-là, ne m’interpellent pas, elles ne sont pas des concurrentes intéressantes. Des châteaux de sable…

Non, moi j’aime les “High Levels”, celles qui maîtrisent parfaitement l’art et la manière d’être des Pestes en se faisant passer pour des Anges. Celles-là, méritent un certain respect. Si, je vous assure. Vous croyez que c’est evident, de faire semblant d’être une fille douce comme un agneau tout en étant une vraie machiavélique ? C’est un sacerdoce, un choix de vie. Ca implique de faire taire en permanence sa “mauvaise” conscience, de faire fi des principes moraux qu’on nous enseigne depuis notre plus jeune âge. Mais la Peste n’est pas méchante, non elle est juste joueuse dans son intérêt personnel. Une “H.L.” c’est celle qui arrive à convaincre son assemblée qu’elle est de bonne foie, alors qu’elle est d’une mauvaise foie évidente. Les “H. L.” ne perdent jamais de vue leur objectif : leur personne. La seule chose qui nous intéresse, c'est nous-mêmes, mais c'est toute la différence entre les 1ere et 2ème division... Les "H. L." ne s'abaissent pas aux manifestations caractérielles des "P. J.", car elles maîtrisent suffisament leur Talent pour obtenir ce qu'elles veulent en douceur... Une main de fer dans un gant de velour, vous connaissez ?  

Vous trouvez que c’est choquant ? Peut-être…. Mais j’l’assume.

Commentaires

J'adore...
Vive les pestes alors...
Parce que là, c'est tout simplement brillant...

Écrit par : Titia | 30/10/2007

Je me lève et je confirme, si tu veux faire ta peste, joue dans la cour des grands, c'est beaucoup plus jouissif :)

Écrit par : Mamzelle | 30/10/2007

Titia >>> MDR
Mamzelle >>> ;)

Demain un autre portrait... côté homme cette fois ;)

Écrit par : Lau | 30/10/2007

On va les marier avec mes affreux mecs :)

Écrit par : Mabile | 31/10/2007

Magnifique suite à mon texte incroyable ;) ... par Plume Vive : j'adore !

http://www.epidemik.eu/2008/04/17/la-troisieme-categorie-par-plume-vive/#comment-9590

Écrit par : Lau | 18/04/2008

mis en ligne chez moi avec ton lien en introduction... merci pour l'inspiration !

Écrit par : Plume Vive | 18/04/2008

@ Plume Vive >>> MDR :) you're welcome !

Écrit par : Lau | 18/04/2008

je viens de t'envoyer un mail... je vais maintenant lire ton billet (ici sur ton blog) plus sereinement.

Écrit par : Lucia Mel | 20/04/2008

@ Lucia >>> lu le mail et j'ai viré les commentaires comme tu me l'avais demandée.

Écrit par : Lau | 20/04/2008

Les commentaires sont fermés.