Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/12/2007

Il y a des jours, il y a des nuits...

Il y a des jours, et il y a des nuits...

Des nuits magiques et enchantées, des nuits d'amours, des nuits de pleurs.

Des jours heureux, des jours rieurs, des jours pluvieux, des gerbes de fleurs.

 
Il y a des jours, et il y a des nuits...

Des nuits colères, des nuits amères, des nuits - averses - des nuits tonnerre.

Des jours toujours, des jours bonjour, des jours d'enfers.

Plouf.... tout s'en va, plouf, c'est parti. Plouf, c'est fini.

 

Dans les égouts, les eaux ruissellent,

Tournent toutes les pages, même les plus belles...

Que tout cela devienne poussière,

Se désagrège loin, derrière...  

 

- Silence -

 Il y a des jours, et il y a des nuits....

Rêves encore... une fois, deux fois, trois fois...
- Oh, un songe !   
- C’est moi, ton ami.

- J'entends un son, qu'est-ce ?
- Ton ami.

- Etrange bourdonnement...
- C'est moi !

- Quelqu'un m'appelle ?
- Je suis là !

- Un mirage encore... J'ai rêvé. J'ai crû entendre mon vieil ami...
- J'existe ! Regarde-moi, je suis devant toi !

- Pourtant, je sens une présence...
- Pourquoi ne me vois-tu pas ?

- Je parle seul, à nouveau. Il est temps de renoncer à mes Chimères. Adieu mon Songe.
- Pourquoi t'en vas-tu ? Pourquoi ne m'entends-tu pas ? Pourquoi ? Je suis là !

- Tu étais doux, une promesse des Ondes, un rayon de soleil...  mon compagnon. Merci.
- S'il te plait, entends-moi...

- Je t'ai parlé des milliers de plumes, c'était merveilleux…
- Cassez ce mur invisible qui nous sépare !

- Mais, maintenant, je sais, je renonce, je grandis…
- Je suis là !!!!

- Adieu, mon Songe. Je n'oublie rien. Je vais errer seul désormais.
- Mais je suis là !

- Adieu, je me reveille…


Finis les rêves, une fois, deux fois, trois fois...

Il y a des jours, il y a des nuits ...

- Silence –



Il y a des jours, et il y a des nuits...

Des nuits magiques et enchantées, des nuits d'amours, des nuits de pleurs.

Des jours heureux, des jours rieurs, des jours pluvieux, des gerbes de fleurs.

 
Il y a des jours, et il y a des nuits...

Des nuits colères, des nuits amères, des nuits - averses - des nuits tonnerre.

Des jours toujours, des jours bonjour, des jours d'enfers.

Plouf.... tout s'en va, plouf, c'est parti. Plouf, c'est fini.

 

 
 
Dans les égouts, les eaux ruissellent,

Tournent toutes les pages, même les plus belles...

Que tout cela devienne poussière,
 
Jamais, plus jamais, ne regarde en arrière. 
 
 
 
Soupir. Un coup de vent et tout s'enfuit

Les commentaires sont fermés.