Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/01/2008

Effeuillage n°4 – “Tu ne commettras point d’adultere… ”

“J’me voyais déjà en haut de l’affiche, en dix fois plus gros que n’importe qui mon nom s’étalait”… Ah Charles Aznavour, merveilleuse, réaliste chanson. N’ayons pas peur des mots ! Moi aussi je veux être Nicolas Sarkozy ! Moi aussi, je veux inonder les medias de ma tronche avec mon idylle stratégiquement annoncée à la période de Noël. Moi aussi, je veux néanmoins rassurer les Français sur mes priorités, rassurer les medias en dénonçant la sous-capitalisation de la presse tout en l’utilisant avec génie, stratège de la com’ remarquable. Moi aussi je veux laisser les électeurs croire que mon histoire avec Carla est récente, que je vais me marrier début février, pour finalement (peut-être) convoler par un jour pluvieux (déjà passé), créant néanmoins un buzz savamment contrôlé, qui va encore faire parler de moi jusqu’à l’info officielle.  Car souvenez-vous, N. S avait prévenu les medias qu’ils seraient au courant probablement qu’après, s’il devait y avoir un mariage…. Moi aussi je veux controler la France ! Ah m…e, je ne suis pas Président de la République, c’est vrai.

Moi, mon Président, il me parle d’Aventures et moi je crois tout ce qu’il dit. Je crois fermement qu’il est un honnête homme qui n’anticipe rien, ne met rien en scène, et surtout pas la préparation psychologique d’une Nation de son union à peine 3 mois après le divorce prononcé avec Cécilia. Les medias ne prépareraient-ils pas la foule depuis un mois pour quelque chose qui existait déjà ? Mumm, loin de moi cette idée. Les contes de fées finissant toujours par “ils se marrièrent et eurent beaucoup d’enfants”, on a donc droit tout naturellement au bébé dans la foulée ! Neuf mois de couverture médiatique assurée (enfin 6 du coup…. Oups, j'ai dis ça moi ?), c’est la fête ! Bientôt, rien que pour nous, les couv’ de Paris Match : “Nicolas Sarkozy, Président de la république et papa heureux !” Snif, re-versons notre énième larme. Nicolas, c’est mon copain à moi, et jamais je ne croirai que c’est “un homme qui n’aime personne, même pas ses enfants” comme le rapporterait Anna Bitton dans son livre Cécilia. Moi, mon Président, il triche avec ma vie, il dit des mots menteurs et moi je crois tout ce qu’il me dit…. La raison d’Etat, mes ami(e)s, la raison d’Etat.

Bref, le roman d’amitié de N. S. ne doit pas nous faire oublier les choses essentielles !

Coté show :
un potentiel president noir aux Etats Unis pour que les Américains s’imaginent dans 24h Chrono. Coté plus sérieux : l’après Benazir Bhutto, le président d’Interpol accusé de corruption, crise de l’eau en Chine… Mais… mais, il y a surtout une urgence, et oui. NON-Français, mobilisez-vous !  Ce n’est plus Willy qu’il faut sauver, mais le Front National. Pauvre Jean-Marie est obligé de vendre son Paquebot pour  la modique somme de 15 millions d’Euros. Peut-être que des associations de sans-papiers, sans-logis  pourraient se rassembler pour investir les lieux… C’est pour la bonne cause, à vot’ bon coeur Mesdames, M’sieurs, soyez généreux, le Front National vous le rendra… en vous expulsant dès qu’il pourra. Dans la mare aux canards, on trouve aussi le Modem qui patauge gaiement, à égalité avec notre copine Royal qui tente de réunir un parti socialiste déstructuré autour de son investiture comme Première Secrétaire du Parti. Les Guignols de l’Info sont tranquilles, leur fond de commerce n’est pas prêt de s’écrouler.
 
Sur ces bonnes paroles, petite video pour illustrer le propos. Allez, Salut ! A la semaine prochaine !
 

Commentaires

Tu serais pas un peu obsédée par N.S ??? :)

Écrit par : Moummoune | 12/01/2008

Moummoune >>> pas plus qu'autre chose, il se trouve que ce qu'est en train de faire N. S. est qqchose d'assez important dans la vie politique française.

Car autant on ne peut être certain de ses actions sur le fond (donc l'essentiel), autant sur la forme, il est en train de rompre avec des décennies de protocole en imposant sa marque "sarkozy's style", et ça qu'on le veuille/l'apprécie ou non, ça va influer sur la vie politique future. Il y aura un "après Sarkozy" car quand bien même il "foirerait" le fond, il aura réussi à imposer sa "marque" et ça c'est assez fort.

A l'International, ça faisait longtemps que la France n'avait pas "attiré" autant l'attention sur sa vie politique (qu'on soit ok ou non avec cette manière de faire), et quelque part - finalement - ce n'est pas si mal .... sauf qu'il va falloir bientôt proposer du contenu sinon le verdict sera "salé" à la sortie, voire dans les mois à venir.

Ce qu'il fait en ce moment, cette sur-couvertude médiatique, cette sur-exposition, est à double tranchant. Soit il réussit ses paris et c'est banco pour lui, soit il foire, et là... ça sera encore pire qu'un bilan "foiré" d'un président plus "discret".

Enfin, ayant une sensibilité politique et com' assez marquée, il est naturel que les "grosses opérations de com'" surtout en politique m'intéresse particulièrement... Voili !

Écrit par : Lau | 14/01/2008

L'humour te rend gaie comme un pinson dans cet article...
C'est parfait : tout le monde en prend pour son grade et çà j'adore, pas de méchanceté gratuite ou d'allusions malsaines, pas facile à tenir quand on parle de politique (pas facile facile surtout que tu dis avoir une sensibilité politique), bref, c'est parfait !

Écrit par : Raphael | 16/01/2008

Raphael >>> Merci.... ;) Mais quand te lit-on à nouveau ? ;)

Écrit par : Lau | 21/01/2008

je me le dis aussi : quand vais je écrire à nouveau ? Etre amoureux, c'est à temps plein...et pourtant j'ai des choses à écrire car la vie n'est jamais lisse...alors dès que j'ai le temps, c'est promis, à bientot pour des moments de vie très forts vécus ces derniers temps...

Écrit par : Raphael | 22/01/2008

Les commentaires sont fermés.