Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/11/2008

13-14 Décembre 2008.... les Expressions New-Yorkaises

Invitation public.jpg


c'est à mon tour de vous inviter à découvrir mes photos sur New-York,  le we du 13-14 Décembre 2008... .
N'hésitez pas à faire passer l'information... et à venir :) !

Naturellement, c'est assez difficile de faire son auto-critique, mais pour avoir un aperçu du genre photographique, voilà une photo ci-dessous .... ;)

 

00210003 copie.jpg

09:47 Publié dans TELEGRAMME | Lien permanent | Commentaires (4)

18/11/2008

Vocabulaire : baiser

baiser, nom masculin
Sens 1 Action de poser les lèvres sur. Synonyme bise Anglais kiss
baiser, verbe transitif
Sens 1 Donner un baiser, poser les lèvres sur. Synonyme embrasser Anglais to kiss
Sens 2 Avoir une relation sexuelle [Familier]. Synonyme s'accoupler Anglais to screw
Sens 3 Tromper, duper [Familier]. Synonyme duper Anglais to screw


Le baiser est la plus sûre façon de se taire en disant tout - [Guy de Maupassant]

00:18 Publié dans Mots à mots | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : baiser

15/11/2008

Il est 1h21 à Abu Dhabi.... déambulations non structurées.

Il est 1h21 à Abu Dhabi, quelques moments de pause, un répit, au milieu de ces dernières semaines de préparation, de stress, de satisfactions aussi.. Tout change, tout se transforme, tout évolue, la vie c'est ainsi. Et on fraye notre route avec les choix que nous faisons ou pas.. Où cela nous mène, à quoi bon finalement s'interroger ?

L'évènementiel donne de l'adrénaline en permanence jusqu'au climax. Puis le show est lancé. L'angoisse  ne retombe qu'avec les claquements de main et la tombée du rideau. Mais ce soulagement est vivifiant. C'est peut-être pour ça que certain(e)s aime ces métiers... Comme toute relation passionnelle, on ne peut vivre avec totalement comme on ne peut vivre sans non plus.. `

Passant le nez sur ma terrasse, je m'avance et admire la ville d'un côté, où pas un seul bruit ne monte, pas de brouhaha comme on en a si souvent l'habitude, des lumières des buildings mais pas trop non plus, des immeubles de formes éparses.. Et la mer à gauche, où j'entends à peine les vagues. Pas de vent, une bise...

Cette ville dégage une atmosphère très particulière... Vers 18h et quelques, la ville semble morte ou presque, les gens avancent à des rythmes lents. Nous sommes dans une autre époque, un autre espace temps. L'ultra modernité confronte le conservatisme, ça donne un mélange apaisant pour un étranger. De l'argent, de l'argent... c'est ce que deux personnes travaillant à Abu Dhabi m'ont dit quand je leur demandais la raison de leurs présences...

Pourtant à 18h passées, on ne sent pas l'argent.. on voit des bus passer emplis principalement d'hommes qui regardent sans jugement néanmoins une jeune eurasienne occidentalisée, les bras nus, un pantalon droit et un peu ample, aucun décolleté naturellement. ils regardent. Que se disent-ils ces hommes dont les femmes se voilent ? On ne ressent pourtant pas un voilage "forcé". Aucune des femmes que j'ai vu passer n'avaient l'air contraintes. Rires, sourires, c'est une manière de vivre, de penser, se comporter. A l'heure où l'occident ne sait plus jusqu'où aller pour déshabiller les femmes, dans cette cité où le maître-mot est l'argent, les femmes se voilent, les hommes ont des postures discrètes.... au milieu des délires de palaces, hotels luxueux en tout genre. Contraste. J'ai aimé l'atmosphère qu'a dégagé cette ville, à cet instant précis où la voix de la mosquée s'élève sur toute la ville...  C'est dans l'air cet anachronisme. Il y a des détails du temps passé dans cette ultra-modernité où il y a de longues routes toutes droites, aucun papier par terre....

Le Sultan emmène l'Art dans cette cité aux deux visages avec le Louvres Abu-Dhabi, la foire Art-Paris... D'ici deux jours, des artistes, galeristes, clients potentiels, venus de plusieurs pays vont se réunir dans cette mini ville... Quelle esthétisme le monde de l'art arabe  crée-t-il aujourd'hui ?  Où en est le marché de l'art arabe ?  Même au milieu du désert, l'argent draînerait des foules entières... Abu-Dhabi, future centre culturel des Emirats ? Qui sait....

En attendant, j'aime ce silence qui règne dans cette ville. De temps en temps un bruit de moto vient perturber ce silence. Le silence est un luxe que nous n'avons plus que dans de rares endroits.

Cette ville on a envie d'en savoir plus, de la découvrir, de percer ses secrets.. Qu'y-a-t-il derière ces buildings modernes qui progressivement remplacent les vétustes ? Le Proche-Orient... dépasser l'image qu'on s'en fait beaucoup trop depuis quelques années (justifiée ou non) des intégristes, du pétrole, de la guerre, de l'argent, des intérêts douteux et centre nerveux d'opérations mafieuses. Le monde arabe était une grande civilisation, très raffinée... Aventurons-nous dans les "provinces" découvrir cette culture si malmenée (justifié ou non)... explorer ces pays qui ne sont pas nécessairement touristiques...

Il est 1h40 à Abu Dhabi... bonne nuit.