Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2007

Paris, je t'aime

Apaisement... Mon ipod rose branché en lecture aléatoire sur mon enceinte JBL ovale ramenée en octobre dernier de New York...
 
Une journée à flâner... Le vrai luxe c'est de perdre son temps... On se sent en vacances quand on perd son temps, quand rien n'est planifié, organisé, quand on peut se dire je vais aller là ou là selon mon envie.. ou je peux me poser sur cette terrasse et flâner pendant des heures si ça me chante...
 
A New York, je fais souvent ça, marcher sans savoir où je vais, marcher en prenant le temps de regarder les gens, l'environnement, et me poser à un endroit y rester une heure ou deux, écrire, écrire ce que je vois, ou simplement observer.. Tout à coup on vit en rythme décalé. Tout à coup le monde s'agite et nous on se pose...
 
Cet après midi, c'était ça. J'ai flâné, suis redevenue une étudiante dans ma ville, ou une touriste, j'ai pris le temps de ne pas courir, j'ai pris le temps... Bouquiner, anoter, regarder, goûter... Profiter de ces côtés de la vie Parisienne que j'adore, juste les loisirs.. et pas devoir aller là pour faire ci, et pas devoir faire ça, parce qu'on aura pas le temps de le faire en semaine, avoir prévu 500 trucs dans la journée, parce qu'on n'a jamais le temps de.. Le temps, l'espace, les deux luxes de cette ville. 
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Apparté - je me souviens de plusieurs ballades (à pied) dans Paris la nuit ou fin de soirée, dans mes meilleurs souvenirs, il y en a eu une de St Michel jusque dans le 13ème... Une autre avant un dîner, de je sais plus où jusqu'à Montparnasse... Une autre en passant par un quartier "japonais" jusqu'à un restaurant près des Grands Boulevards... Une autre du 13ème à St Germain.. Et d'autres que je n'oublie pas mais qui ne peuvent être toutes énumérées...  Une autre dans le quartier des Invalides, jusqu'au boulevard St Germain en passant par pleins de petites rues...  et toutes ces fois où en pleine nuit j'ai voulu aller à Montmartre... dans ces moments en semaine entre 3 et 5h00 du mat' où il n'y a personne, où la ville s'offre sous vos yeux... Me souviens d'une grande partie d'une nuit passée sur ces marches à regarder les étoiles....  Des ballades en voiture aussi, j'adore... Même fatigués, même si... C'est un vrai bonheur. Une ou deux fois, j'ai vu le jour se lever, c'était absolument génial. En roller enfin... une autre sensation, c'est différent...  
 
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Paris est une ville que j'aime, même si elle n'est pas parfaite. Je l'aime autant que New York. L'énergie, l'atmosphère de ces villes. Le vécu aussi. Les souvenirs forts que j'ai à New York, ville qui m'inspire, ville où je me coupe de tout, hors du temps. Et Paris... Paris, ma vie, Paris où les souvenirs s'accumulent (les restaus, les quartiers, les lieux, les odeurs...), Paris que j'aime de plus en plus au fur et à mesure que les années passent...Et pourtant, je n'étais pas une "Pro Paris" quand je suis arrivée en classe prépa ici. Vraiment pas. Je cherchais les arbres, le métro puait, je cherchais où mon regard pouvait s'évader sans se cogner à des immeubles et du béton, j'avais besoin d'air, d'espace, de nature.
 
Tout comme les amours ne sont jamais les mêmes, ne débutent jamais de la même manière, et évoluent différement... Paris a emballé mon coeur. Chaque quartier a sa vie, chaque arrondissement est un mode de vie différent. j'aime flâner à Belleville, comme me poser à Ecole militaire. J'aime le 18ème, comme j'aime le 6ème. J'aime le 20ème, comme j'aime le 14ème ou le 15ème. Et même le 16ème que pourtant je ne trouve pas fun, je trouve dans certains quartiers un certain intérêt. J'aime le 2ème, 3ème, 4ème, les quartiers où je bosse.. J'aime le 5ème et le 13ème, le 17ème, le 9ème, le 8ème, le 19ème, le 12ème. Le 11ème et le 10ème. Le 1er.
 
Paris... Paris bourgeois, Paris Bobo, Paris ethniques, Paris underground... Paris famille, Paris aristo, Paris décalé, Paris Artistes... Tous, j'aime tous ces Paris. Et ce soir encore au calme dans mon salon, je ferme les yeux, et j'entends les bruits de cette ville que j'aime tant. 

02:05 Publié dans Paris-i | Lien permanent | Commentaires (2)